Changer le moteur de son portail coulissant

Vous connaissez déjà le « Sésame, ouvre-toi ! », puisque vous bénéficiez depuis des années d’un portail coulissant motorisé. Grâce à la motorisation, le portail d’entrée de votre jardin s’ouvre et se ferme automatiquement, en glissant. Il permet rapidement et sans effort le passage des véhicules, en appuyant simplement sur une télécommande. La même télécommande peut également ouvrir la porte de votre garage. Pour rentrer à la maison, vous n’avez plus besoin de sortir de votre voiture, et le système puissant de fermeture du portail apporte un surplus de sécurité pour votre domicile. Pour ne pas que ces avantages prennent fin un jour, il est parfois nécessaire de changer le moteur de son portail coulissant.

Pourquoi changer le moteur de son portail coulissant ?

Le passage des ans, ou la rouille, peuvent finir par endommager le moteur de votre portail coulissant. Un portail dont le moteur est fatigué peut refuser de se fermer, refuser de s’ouvrir, s’ouvrir à moitié seulement, ou s’ouvrir trop lentement. En plus, il peut être facilement forcé.

portail coulissant résidence

S’il n’est pas possible de réparer le moteur, en changeant certaines pièces, et si vous voulez retrouver un portail coulissant performant et sûr, il est nécessaire de remplacer tout le moteur. Vous opterez au passage pour un modèle de moteur plus récent, bénéficiant des dernières avancées technologiques.

Choisir le bon moteur pour son portail coulissant

Les portails coulissants peuvent être à un ou deux ventaux, mais dans tous les cas, seul un moteur de bonne qualité peut servir à déplacer une porte qui fera entre 400 et 800 kilos…. Au-delà de cet aspect qualitatif, en cas de remplacement de moteur de portail, il faut respecter le type de portail, c’est-à-dire son poids, sa taille de vantail et ses caractéristiques d’alimentation et de puissance électrique. Le poids est essentiel et tout dépend bien sûr de la matière du portail : ceux en PVC ou en alu sont légers, ceux en fer forgé très lourds. Chaque moteur accepte un poids maximal, précisé sur la fiche du produit. La taille de vantail d’un portail coulissant doit elle-aussi être prise en compte

L’alimentation du moteur d’un portail peut être de 24V (utile en cas de coupure d’électricité) ou de 230 V. Pour acheter votre nouveau moteur, privilégiez des marques qui ont déjà fait leurs preuves, telles que Telcoma-Cardin, Nice Robus, Came, MHouse, Advisen… Les prix d’un bon moteur de portail coulissant vont de 400 euros à 800 euros environ. Si vous avez deux vantaux, il vous faudra deux moteurs.

Procéder au changement du moteur de son portail coulissant [Tutoriel]

Dans le commerce ou sur un site e-commerce, il est facile de trouver un kit de moteur de portail coulissant performant, si vous voulez changer le moteur vous-même. Ils comprennent un moteur, avec sa carte électronique, des crémaillères, un support de fixation du moteur, des vis, une clé de déverrouillage manuel, des fins de courses, et des télécommandes. La pose du moteur sur une base en béton est à privilégier : c’est la plus solide.

moteru portail coulissant NICE
Exemple de moteur de portail coulissant de la marque NICE disponible chez global-automastisme.com

Vérifier l’état de votre portail et son alimentation électrique

Pour changer le moteur de votre portail coulissant, il faut commencer par vérifier l’état du portail et de l’alimentation électrique. C’est peut-être le moment où jamais pour procéder à quelques réglages ou à de petites réparations sur ces éléments attenants au moteur.

  • Pour ce qui est du portail, il est essentiel qu’il soit toujours robuste et correctement équilibré, sinon la nouvelle motorisation ne pourra pas être bien fixée. Le cas échéant, renforcez la structure du portail.
  • Quant à la ligne électrique, elle doit être exclusivement dédiée à la motorisation du portail. Le câble doit être de section 3 x 1,5 mm², et passer dans une gaine de 40 mm. La ligne doit être protégée par un fusible (ou un disjoncteur) de calibre 10A et doit être munie d’un dispositif différentiel (ou interrupteur) de 30 mA (milli ampères).

Ces petites vérifications effectuées, vous allez pouvoir vous attaquer au changement du moteur en lui-même.

Changer le moteur du portail

  1. En ce qui concerne le moteur, il faut commencer par couper l’alimentation électrique de l’ancien moteur : coupez le vieux câble grâce à une pince.
  2. Il est ensuite possible d’ôter l’ancien moteur, en dévissant les 4 écrous de la plaque qui le maintenait au sol.
  3. Puis, installez votre nouveau moteur : placez les tiges métalliques de la plaque de fixation au sol dans les fentes du moteur. La plaque, et donc le moteur, doivent être strictement parallèles au portail, pour qu’il puisse bien coulisser. Avec une plaque de travers, vous ne pourrez pas faire coulisser votre portail. Utilisez un niveau à bulles pour vérifier que la plaque de support est bien à niveau, et un gabarit de pose s’il vous a été fourni avec le nouveau moteur.
  4. Faites sortir les câbles électriques du moteur et ajustez la roue dentée du moteur sur les crémaillères. Les crémaillères ont l’aspect de longues règles crantées. Elles permettent le déplacement latéral du portail coulissant. Elles se montent par simple vissage sur le portail, avec des vis auto-foreuses. Les crémaillères doivent être bien serrées, afin que le pignon du moteur emporte le portail, pour l’ouvrir ou le fermer.
  5. Il faut ensuite poser les deux fins de course : ce sont des éléments métalliques qui ressemblent un peu à des pinces avec manche. Au nombre de deux, elles se positionnent sur les crémaillères et servent à stopper le vantail dans sa course, pour éviter qu’il ne vienne s’écraser et bloquer les pignons du moteur. En un mot, c’est l’assurance du ralentissement puis de l’arrêt de l’ouverture de votre portail, et le moyen de ne pas user précocement le mécanisme.
  6. Une fois tout cela en place, vous pouvez visser les écrous.
  7. Ouvrez la trappe du moteur et déverrouillez manuellement la motorisation.
  8. Reliez ensuite les nouveaux câbles à la carte électronique du moteur.
  9. Effectuez la programmation.
  10. Remettez le couvercle en place.
  11. Remettez en marche l’alimentation électrique.

Il ne reste plus qu’à mettre en marche le nouveau moteur, au moyen de la télécommande. Vous êtes très proche du « Sésame, ouvre-toi ! », remis à neuf.

Un portail automatisé est un élément important du confort domestique. Pour continuer d’en bénéficier au quotidien, n’hésitez pas à changer son moteur, ou à le faire changer par un spécialiste. Vous serez reparti pour de nombreuses années d’entrée et de sortie de votre maison, en véhicule et en toute sérénité. Vous pouvez même faire le choix de relier votre portail coulissant motorisé à un dispositif domotique, pour en contrôler l’ouverture et la fermeture à distance, depuis votre téléphone, votre tablette ou votre ordinateur.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*